La Black Fashion Week en pleine « Nuit Blanche »

Publié le par dans la rubrique Elégance, Nos actualités.

Manequin à la Black Fashion Week Paris 2013 - crédit photo : Damien D.
Share Button

Samedi 5 octobre. La Fashion Week touche à sa fin avec le week-end, la deuxième édition de la « Black Fashion Week Paris ». L’occasion pour l’équipe de vingt4mai de suivre ces défilés et de profiter d’une promenade nocturne dans Paris qui fête… la « Nuit Blanche ».

Sortie originale et spectacle peu courant, la première édition de la Black Fashion Week Paris nous avait bien plu. Alors c’est bien volontiers que nous sommes allés assister aux défilés de la deuxième édition avec pour égérie Ina Modja. Comme l’an passé, nous réfléchissons bien en amont à la tenue que nous allons porter pour l’occasion. Ma fidèle complice aurait pu défiler la dernière fois, parée d’une splendide tenue graphique. Succombera t-elle à la tentation cette fois-ci ?

Couleur et créativité

Pavillon Cambon Capucine, 18h. Nous sommes pile à l’heure. Les portes sont déjà ouvertes aux journalistes pendant que le public, lui, fait la queue dehors. Nous entrons à notre tour et prenons les places qui nous sont attribuées. Pas de doute par rapport à la première édition cette fois c’est un peu mieux organisé ! Placés à gauche du podium, la vue s’annonce prometteuse. En attendant que la salle se remplisse, nous en profitons pour prendre quelques photos. Ma comparse, une fois sa veste enlevée, dévoile une splendide tenue chamarée. Cette année encore elle est parée pour défiler ! La salle est pleine, les lumières et la musique changent. C’est parti pour 1h de défilés. Bonne surprise par rapport à la première édition : les mannequins s’avancent sur un rythme moins rapide. On prend ainsi le temps d’apprécier les collections présentées. Nous découvrons tour à tour dans différentes ambiances musicales et lumineuses les collections de Zacometi, Maria Bocoum, Éric Raisina et bien d’autres. Toutes entrecoupées d’applaudissements plus ou moins soutenus. Oui la Fashion Week c’est aussi ça, quand un mannequin, plus connu que d’autres éveille la ferveur du public. Riche en couleurs, belles coupes, les défilés sont de qualité. Mon amie repère quelques tenues qui garniraient bien le dressing dont elle rêve.

Les défilés se terminent par un speech de Princesse Esther Kamatari, mettant à l’index une Fashion Week « Trop blanche »… Nous on en a pris plein les yeux ! Alors vive la couleur !

La nuit est à nous !

Sortis du Pavillon Cambon-Capucine, nous progressons dans les rues de Paris. Le quartier est bien calme en cette Nuit Blanche. Il est vrai que nous sommes dans le 8e arrondissement de Paris… Nous sommes début octobre. La nuit est si douce que nous entamons une balade nocturne, un peu malgré nous, car en quête d’un restaurant. Un bon repas après cette sympathique soirée serait fort apprécié pour débrieffer. Nous prévoyons d’en profiter également pour arroser nos derniers projets. De boulevards en ruelles, nous passons devant de belles vitrines : Hervé Chapelier, Chanel… Tout est rendu plus beau grâce aux éclairages des vitrines. Face à ce spectacle, mon amie m’enjoint à aller jusqu’à la boutique Hermès. Couleurs, lumières, matières nobles… Quel beau spectacle ! Mon amie est sous le coup de l’émotion devant toutes ces belles mises en scène. C’est vrai, cela fait rêver ! Mais les prix affichés nous ramènent vite à la réalité… Boulevard St Honoré, Rue Royale, il est bien chic ce quartier. Nous fantasmons sur ce qu’il faut faire comme métier pour pouvoir s’y installer. Pourquoi déambulons nous dans les rues de Paris déjà ? Ah oui, on cherche un restau… que l’on ne trouve pas. Nous prenons donc le chemin du retour, la tête pleine d’images et d’émotions… l’estomac vide.


Laisser un commentaire