Le Claudy Show : dans les coulisses d’une émission TV

Publié le par dans la rubrique Loisirs, Nos actualités.

Share Button

Fascinés par le domaine artistique et notamment par l’univers du media télé, l’équipe de vingt4mai a eu envie d’en savoir un peu plus. S’approcher de plus près et vivre l’expérience de l’intérieur. Savoir comment ça marche, avec quels moyens, connaître le temps passé à la réalisation… En bons curieux que nous sommes mon acolyte et moi avons  saisi l’occasion d’assister à l’enregistrement d’une émission : le Claudy Show.

Le Claudy Show, un programme de divertissement hebdomadaire bâti sur le modèle d’un Late Show à l’américaine est diffusé chaque jeudi sur France Ô, en deuxième partie de soirée depuis le 17 octobre 2013. L’équipe de vingt4mai à reçu une invitation pour participer à l’enregistrement de trois nouvelles émissions de la saison. Suivez nous en coulisses !

Rendez-vous à l’Alhambra

Le jour J arrive. Nous prenons place à bord du RER, puis du métro qui nous emmène en direction du théâtre de L’Alhambra. Une petite salle qui pendant de longues années est restée fermée au public avant d’être (re)découverte par le producteur de spectacles Jean-Claude Auclair en 2005, puis remise en état et insonorisée pour lui permettre de devenir « la scène de toutes les musiques ».

Un cadre collant parfaitement avec la formule de cette émission qui prône notamment la mixité culturelle et la proximité avec le public.

Arrivés sur place, nous marquons une halte au « Mems », un resto à deux pas de l’Alhambra, le temps de revoir notre feuille de route et d’avaler un café, du reste, joliment présenté sur un plateau en métal argenté accompagné de son petit verre d’eau et de sa cuillère à moka.

En direct des coulisses…

14h30 nous attendons patiemment que l’animateur vedette, Claudy Siar se libère pour une interview à chaud. Si les fauteuils de l’Alhambra sont bien vides, tout autour, c’est l’effervescence. Au fond de la salle s’est installée la régie. Les cadreurs, les éclairagistes et autres techniciens, ont pris possession de chaque recoin de la salle. Les lumières, le son, le prompteur et le décor sont réglés au millimètre près. La mise en place en coulisse est vraiment captivante. Les changements de textes et d’invités à la dernière minute, le câble qui manque et qu’il faudrait retourner chercher au studio à… Brie sur Marne ! Autant d’éléments qui donnent l’impression que rien ne sera prêt à temps. Ce qui en alarmerait plus d’un ! Mais le professionnalisme aidant, c’est dans la joie et la bonne humeur que s’est déroulé l’enregistrement de l’émission. Impressionnant ! Quelques répétitions et les voilà tous calés. Pas de doute, le spectacle est bien rodé.

Diaporama

Un petit tour dans les loges ?

Les invités commencent à arriver. Ainsi croisons nous le rappeur Rohff, le crooneur Philippe Lavil, le zoukeur Thierry Cham, le chanteur de soul Gage et même Kareen Guiock, la présentatrice du 12h45 sur M6, venue faire un petit coucou à l’équipe du Claudy Show. Puis l’attachée de communication nous conduit dans la loge. Nous engageons alors des discussions avec les artistes. En mode interview, celles-ci s’enchaînent et nous permettent de découvrir des gens accessibles, simples et profonds à la fois. Les échanges vont bon train. Nous écoutons Philippe Lavil égrener quelques accords de ses titres phares. Puis c’est au tour de Gage de s’adonner à un Blind Test initié par son guitariste. Une façon si impressionnante de s’approprier les chansons  qu’on en oublierait presque la version d’origine ! Les rires, les applaudissements, pas de doute, l’ambiance est bien là. Du coup l’envie d’aller faire un tour côté maquillage, suite de notre programme, revêt subitement moins d’importance.

Cela dit, nous gravissons toutefois les quelques marches qui nous séparent de l’espace maquillage. Une pièce qui donne juste sur le côté de la scène. L’enregistrement de la première émission a déjà débuté. Le judoka Teddy Riner y a d’ailleurs pris place. Et dire qu’il y a juste un rideau qui nous sépare !

Puis, nous prenons congés pour rejoindre nos places dans la salle… comble. C’est donc au balcon que nous trouvons deux reposoirs. Dans la salle, l’ambiance  est déjà au rendez-vous. Merci à l’humoriste et chauffeur de salle Mickael Quiroga ! Après le passage de l’humoriste Shirley Souagnon et sa danse endiablée, suivi du live musical de Rhoff, le silence s’installe. Puis, le générique du Claudy Show « La divinité » du groupe La Perfecta, se fait entendre. L’enregistrement de la dernière  émission démarre…

Le Claudy  Show, le rendez-vous hebdomadaire du jeudi à 22h40 sur France Ô.




Laisser un commentaire